La crise du monde moderne

201 pages

En stock

Editeur :
Gallimard

"Un des caractères particuliers du monde moderne, c'est la scission qu'on y remarque entre l'Orient et l'Occident. [...] Il peut y avoir une sorte d'équivalence entre des civilisations de formes très différentes, dès lors qu'elles reposent toutes sur les mêmes principes fondamentaux, dont elles représentent seulement des applications conditionnées par des circonstances variées. Tel est le cas de toutes les civilisations que nous pouvons appeler normales, ou encore traditionnelles ; il n'y a entre elles aucune opposition essentielle, et les divergences, s'il en existe, ne sont  qu'extérieures et superficielles. Par contre, une civilisation qui ne reconnaît aucun principe  supérieur, qui n'est même fondée en réalité que sur une négation des principes, est par là même dépourvue de tout moyen d'entente avec les autres, car cette entente, pour être vraiment profonde et efficace, ne peut s'établir que par en haut, c'est-à-dire précisément par ce qui manque à cette civilisation anormale et déviée.

Dans l'état présent du monde, nous avons donc, d'un côté, toutes les civilisations qui sont demeurées fidèles à l'esprit traditionnel, et qui sont les civilisations orientales, et, de l'autre, une civilisation proprement antitraditionnelle, qui est la civilisation occidentale moderne."

 


Né en 1886 et mort en 1951, René Guenon est un auteur et métaphysicien français, transmetteur pionnier de la « Tradition Primordiale » en Occident. Ce courant métaphysique, dont se réclament des figures comme Julius Evola, expose le contenu de la métaphysique universelle et principielle, racine commune à toutes les religions et traditions spirituelles authentiques non-dévoyées. Par extension, ses œuvres touchent aux domaines de l’ésotérisme, de la mythologie, du symbolisme, mais aussi de l’histoire ou des mathématiques. Elles convergent toutes à réfuter le mensonge de l’inauthenticité contemporaine, que ce soit dans le domaine spirituel ou mondain : critique du scientisme, du matérialisme, de la modernité et du progrès, de l’individualisme. René Guénon travaillera toute sa vie à exposer les savoirs traditionnels ancestraux et à montrer la nécessité de s’y référer, tant sur le plan individuel que social et spirituel. Ayant embrassé l’Islam soufi il est également connu sous le nom d’Abd al-Wâhid Yahyâ.


Ajouter un commentaire

Les meilleurs commentaires seront publiés.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de spam.
4 + 6 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.